The 119th CBC in Québec

The 119th Christmas Bird Count has been successful in Quebec, although it has seven fewer species than in 2016-17 and 11 fewer than in 2017-18. A total of 126 species, two hybrids (American Black Duck X Mallard, goldeneye sp. X Hooded Merganser) and two species of domestic origin (Ring-necked Pheasant and European Goldfinch) were observed on census day or during the week of this one.  This total is divided by 40 aquatic species (31 % of all species), 22 raptors (diurnal and nocturnal; 17 %) and 66 terrestrial birds (grouse, woodpeckers, perching birds; 52 %). Temperatures of October and November, averaging below normal, resulted in largely ice-covered bodies of water and medium to high amounts of snow on the ground for these two months. This weather did not help to retain certain species or did not help to retain large numbers of individuals of some species, as it was the case a few years ago.

Forty-three counts were conducted in Quebec. Counts were held from December 14th to January 5th. The most popular day was December 15th with 21 censuses followed by December 16th with seven counts. A total of 1333 people participated in the censuses, this number increasing slightly from year to year. The CBC of Quebec has scored the highest number of observers (154), followed by Montreal (88), Hudson (81) and Lennoxville (80).

The species of birds observed in Québec census totaled an impressive total of 196,922 individuals. Saint-Jean-sur-Richelieu ranked first with 43,034 birds, mainly due to the presence of the American Crow (37,771), followed by Quebec City with 14,685 birds (2602 Black-capped Chickadee and 2384 Rock Pigeon) and Lennoxville with 12,810 birds (including 4616 American Crow). Montreal (12,394 individuals) and Granby (11,802 birds) are the other two censuses to exceed 10,000. The CBC of Montréal had the largest number of species (69), followed by Longueuil (62), Quebec, (61) and Lennoxville (56).

Seven species were reported in all census areas: Rock Pigeon, Downy Woodpecker, Hairy Woodpecker, Blue Jay, American Crow, Common Raven, and Black-capped Chickadee. The European Starling was noted in 42 censuses, the Red-breasted Nuthatch in 41 and finally, the Mourning Dove was reported in 40 CBC. The total number of individuals recorded exceeding 10,000 individuals was: American Crow with 56,378 (including 37,771 at Saint-Jean-sur-Richelieu and 7221 at Granby), European Starling (17,547), Black-capped Chickadee (17,522), Rock Pigeon (17,473), and Mallard (10,860). Finally, let us mention that the sixth species in importance in number, is Bohemian Waxwing with 6244 individuals, whereas in 2018, this total was 68! The seventh species in number is House Sparrow with 5943 birds (4809 in 2018).

For species at risk or vulnerable or likely to be designated as such, there are 10 Harlequin Ducks (Forillon) and 1434 Barrow's Goldeneye (distributed in 8 CBC) including 873 at Baie-Comeau. Bald Eagle totaled 138 individuals in 34 CBC. Golden Eagle (one individual) was seen in Chute-St-Phillipe. Peregrine Falcon (24) was reported in 13 CBC. Short-eared Owl (Montreal) and Rusty Blackbird (Mirabel) were observed in census week only.

In terms of rare species (in general or for the season), the following species were observed on the count day in one or two counts in Quebec this year : Northern Shoveler (Neuville), Green-winged Teal (Quebec and St. Timothy), Ring-necked Duck (Drummondville), King Eider (Percé), Red-throated Loon (Îles-de-la-Madeleine), Turkey Vulture  (Forillon), American Coot (Lennoxville), Black-headed Gull (Îles-de-la-Madeleine), Townsend's Solitaire (Quebec), Lapland Longspur (Mirabel), Orange-crowned Warbler (Otterburn Park), and Hoary Redpoll (Montreal and St. Timothy).

Finally, there are species that are rarely reported during the censuses: Razorbill (Percé), Long-eared Owl (Longueuil), Northern Saw-whet Owl (Laval-Ahuntsic and Longueuil), Bonaparte's Gull (Îles-de-la-Madeleine), Black-backed Woodpecker (Baie-comeau, Percé, and Tadoussac), American Three-toed Woodpecker (Chicoutimi-Jonquière and Chute-St-Phillipe), and Red Crossbill (Île-du-Grand-Calumet).

***

Le 119e Recensement des oiseaux de Noël (RON) a été fructueux au Québec, quoique qu’il compte sept espèces de moins qu’en 2016-2017 et onze de moins qu’en 2017-2018. Au total, 126 espèces, deux hybrides (Canard noir X Colvert, Garrot sp. X Harle couronné) et deux espèces d’origine domestique (Faisan à collier et Chardonneret élégant) ont été observées le jour du recensement ou durant la semaine de celui-ci. Ce total se divise par 40 espèces aquatiques (31 % de toutes les espèces), 22 rapaces (diurnes et nocturnes; 17 %) et 66 oiseaux terrestres (gélinottes, pics, passereaux;  52 %). Les températures d’octobre et de novembre, en moyenne sous la normale, ont donné des plans d’eau en grande partie recouverts de glace et des quantités moyennes à élevées de neige au sol pour ces deux mois. Ce temps n’a pas contribué à retenir certaines espèces ou n’a pas contribué à retenir de grands nombres d’individu de certaines espèces, comme ce fut le cas il y a quelques années.

Quarante-trois recensements ont eu lieu au Québec. Les recensements se sont tenus du 14 décembre au 5 janvier. Le jour le plus populaire fut le 15 décembre avec 21 recensements, suivi du 16 décembre avec 7. Un total de 1 333 personnes ont participé aux recensements, ce nombre augmentant légèrement d’année en année. Le RON de Québec a totalisé le plus grand nombre d’observateurs (154), suivi par Montréal (88), Hudson (81) et Lennoxville (80).

Les espèces d’oiseaux observés dans les recensements québécois ont totalisé un impressionnant total de 196 922 individus. Saint-Jean-sur-Richelieu s’est classé premier avec 43 034 oiseaux, essentiellement grâce à la présence de la Corneille d’Amérique (37 771), suivi de Québec avec 14 685 oiseaux (dont 2 602 Mésanges à tête noire et 2 384 Pigeons biset) et Lennoxville avec 12 810 (dont 4 616 Corneilles d’Amérique). Montréal (12 394 individus) et Granby (11 802 oiseaux) sont les deux autres recensements à dépasser le cap des 10 000. Le RON de Montréal a eu le plus grand nombre d’espèces (69), suivi de Longueuil (62) et ensuite, Québec (61) et Lennoxville (56).

Sept espèces ont été rapportées dans tous les territoires de recensement : le Pigeon biset, le Pic mineur, le Pic chevelu, le Geai-bleu, la Corneille d’Amérique, le Grand Corbeau et la Mésange à tête noire. L’Étourneau sansonnet a été noté dans 42 recensements, la Sitelle à poitrine rousse dans 41 et enfin, la Tourterelle triste a été rapporté dans 40 RON. Le nombre total d’individus recensés dépassant les 10 000 individus étaient : la Corneille d’Amérique avec 56 378 (dont 37 771 à Saint-Jean-sur-Richelieu et 7 221 à Granby), l’Étourneau sansonnet (17 547), la Mésange à tête noire (17 522), le Pigeon biset (17 473) et le Canard colvert (10 860). Enfin, mentionnons que la sixième espèce en importance en nombre, est le Jaseur boréal avec 6 244 individus, alors qu’en 2018, ce total était de 68! La septième espèce en nombre est le Moineau domestique avec 5 943 oiseaux (4 809 en 2018).

Chez les espèces menacées ou vulnérables ou susceptibles d’être désignées comme tel, notons 10 Arlequins plongeurs (Forillon) et 1 434 Garrots d’Islande (répartis dans 8 RON) dont 873 à Baie-Comeau. Le Pygargue à tête blanche a totalisé 138 individus répartis dans 34 RON. L’Aigle royal (un individu) a été vu à Chute-St-Phillipe. Le Faucon pèlerin (24) a été rapporté dans 13 RON. Le Hiboux des marais (Montréal) et le Quiscales rouilleux (Mirabel) ont été observés dans la semaine du recensement seulement.

Au chapitre des espèces rares ou peu communes (en général ou pour la saison), notons les espèces suivantes observées le jour du recensement, dans un ou deux recensements québécois cette année : Canard souchet (Neuville), Sarcelle d’hiver (Québec et St-Timothée), Fuligule à collier (Drummondville), Eider à tête grise (Percé), Plongeon catmarin (Îles-de-la-Madeleine), Urubu à tête rouge (Forillon), Foulque d’Amérique (Lennoxville), Mouette rieuse (Îles-de-la-Madeleine) Solitaire de Townsend (Québec), Plectrophane lapon (Mirabel), Paruline verdâtre (Otterburn Park) et Sizerin blanchâtre (Montréal et St-Timothée).

Enfin, mentionnons des espèces peu souvent rapportées lors des recensements : petit Pingouin (Percé), Hibou moyen-duc (Longueuil), petite Nyctale (Laval-Ahuntsic et Longueuil), Mouette de Bonaparte (Îles-de-la-Madeleine), Pic à dos noir (Baie-comeau, Percé et Tadoussac), Pic tridactyle (Chicoutimi-Jonquière et Chute-St-Phillipe) et Bec-croisé des sapins (Île-du-Grand-Calumet).

“The views expressed in user comments do not reflect the views of Audubon. Audubon does not participate in political campaigns, nor do we support or oppose candidates.”